Félix TSHISEKEDI: Pour un Congo emergent

Vers une croissance économique mais les défis demeurent

Depuis son accession au pouvoir en 2019, Tshisekedi a pris des mesures pour séduire les investisseurs étrangers, notamment lors de sa visite à Berlin où il s’est engagé à transformer la RDC en une puissance industrielle. Cinq ans plus tard, la Banque mondiale prévoit une croissance économique de 6,8% pour 2023.

Nicolas Kazadi, ministre des Finances, qualifie cette progression de significative. Les réserves en devises ont augmenté, passant d’environ 1 milliard de dollars en 2019 à près de 5 milliards. Le budget annuel a également augmenté, atteignant environ 16 milliards de dollars cette année, principalement grâce au secteur minier. En effet, la RDC est le premier producteur de cuivre en Afrique et le plus grand producteur mondial de cobalt.

Cependant, malgré cette croissance économique, la majorité de la population congolaise ne profite pas de ces richesses. Les deux tiers des 100 millions d’habitants vivent sous le seuil de pauvreté, principalement dans le secteur informel. Le chômage est l’une des principales préoccupations lors de la campagne électorale, avec la promesse de création de 6,4 millions d’emplois par Tshisekedi.

Certains experts estiment cependant que la croissance économique actuelle ne répond pas aux besoins de la population. Albert Malukisa, professeur d’économie à l’Université catholique du Congo, souligne que l’économie congolaise est confrontée à de nombreux défis, tels que le manque d’infrastructures, de l’emploi et de l’inflation. Selon lui, la corruption demeure le principal obstacle pour attirer des investisseurs sérieux.

La RDC est classée au 166e rang sur 180 pays dans l’indice de perception de la corruption de Transparency International. Malgré les efforts déployés, les malversations financières restent monnaie courante, entraînant des fonctionnaires impayés et une inflation croissante. La dépréciation du franc congolais par rapport au dollar aggrave la situation pour de nombreux Congolais.

Dans l’ensemble, Félix Tshisekedi met en avant les progrès économiques réalisés au cours de son premier mandat lors de sa campagne. Cependant, de nombreux défis persistent pour parvenir à une prospérité réelle pour la population congolaise. La lutte contre la corruption et la diversification de l’économie demeurent des priorités pour le pays afin d’assurer un développement durable et inclusif.

Press/CCICE

Chambre de Commerce et d’Industrie RD Congo-Europe : Votre partenaire idéal pour investir en RDC

Vous êtes un entrepreneur congolais, de la diaspora ou étranger, et vous souhaitez investir en République Démocratique du Congo ? La Chambre de Commerce et d'Industrie RD Congo-Europe (CCICE) est votre partenaire idéal pour vous accompagner dans la réussite de votre...

Chambre de commerce : KAFINGA KEFFI De la diaspora à la conquête du secteur hôtelier kinois !

KAFINGA KEFFI, une entrepreneure ambitieuse de la diaspora congolaise, s'apprête à lancer son projet d'hôtel à Kinshasa. Forte de sa détermination et de son expérience acquise à l'étranger, elle s'appuie sur l'accompagnement précieux de la Chambre de Commerce et...

RDC : Lutte contre l’inflation et stabilisation du franc congolais, le gouvernement déterminé à agir !

Face à une inflation galopante et à une dépréciation du franc congolais, le gouvernement congolais se mobilise pour endiguer ces fléaux et protéger le pouvoir d'achat des ménages. Une réunion stratégique tenue mardi dernier a permis aux membres du gouvernement...

RDC : Le Crefdl exhorte Judith Suminwa à assainir les finances publiques et à redresser la gestion budgétaire

Le Centre de recherche en finances publiques et développement local (Crefdl) monte au créneau pour alerter la Première ministre, Judith Suminwa, sur la situation préoccupante des finances publiques en République démocratique du Congo. Dans une lettre datée du 24 juin...

Kinshasa : Une visite à Kinshasa

LUPOS SERVICES SARL a rendu visite à la Chambre de Commerce et industrie à Kinshasa   Kinshasa, l'entreprise LUPOS SERVICES SARL appartennant à Daniel Lubongo, un jeune entrepreneur congolais pétrit dans la les moules affairistes de l'Europe de l'Est, specialisé...

PHC brille à l’Africa Debate 2024 : La RDC sur la table à Londres

PHC brille à l'Africa Debate 2024 : La RDC à l'honneur à Londres Le 6 juin 2024, PHC a pris part à la 10ème édition du Débat sur l'Afrique, un événement prestigieux organisé par Invest Africa dans la célèbre salle Guildhall de la City de Londres, sur invitation....

RDC : Quelle devrait être la priorité du nouveau ministre des Hydrocarbures pour redresser le secteur ?

Nommé ministre des hydrocarbures dans le nouveau gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) en remplacement de Didier Budimbu au sein du ministere des hydrocarbures, Molendo Sakombi a du pain sur la planche. D'après Lewis Yola, chercheur en aval...

RDC: La Banque Centrale du Congo maintient son taux directeur à 25%

Le Comité de politique monétaire (CPM) a décidé de maintenir le taux directeur de la Banque centrale du Congo à 25% lors de sa réunion du 31 mai à Kinshasa, en RD-Congo.   La banque Centrale du Congo, lors de ça derniere réunion, le Comité de politique monétaire...